Non à la désinformation

4GR 7943

Depuis quelques semaines, les pesticides agricoles sont à la une de nos médias. J’ignore quel est l’objectif de cette actualité bien ciblée…

Je suis surpris de constater le peu d’objectivité de ces informations et le manque de recul, d’analyse globale. Parler de la pollution des rivières sans relever l’effort consenti par les agriculteurs depuis les années 1980 pour une agriculture plus proche de l’environnement me semble tendancieux.  Comment oublier les fraises de Noël, les asperges de février, les vins des antipodes ou les tomates de janvier qui occupent soutes d’avion et supermarchés ? Comment mettre le doigt sur les pollutions liées à l’agriculture et occulter celles de nos voitures, consommations et industries ?

En tant qu’agriculteur j’utilise des fongicides contre le mildiou et l’oïdium de manière très raisonnée. Je suis fier d’avoir contribuer à réduire ou supprimer l’utilisation des acaricides, insecticides ou herbicides.

Tout à l’heure, j’ai mangé quelques fraises de Riddes… Un régal de douceur et de fraîcheur ! 

4GR 8116

 

 

Le temps de midi

4GR 8090

Valère et Tourbillon veillent.

La cloche de la cathédrale sonne l'angélus.

Il est midi.

Développement durable

azuré visite 1

 

Après l'enherbement et le réseau écologique,

nous avons franchi un pas supplémentaire en direction de la nature en 2015

en traitant seulement avec des produits naturels lors des sulfatages.

Au fil des années, je me suis rendu compte que les nouveaux produits proposés

par les groupes chimiques étaient peu fiables.

En effet, avec la plupart des nouvelles matières actives de nouveaux problèmes ont surgi.

Ceci s'est particulièrement vérifié pour la lutte contre l'oidium

avec l'augmentation des résistances et l'essort de souches plus virulentes.

En supprimant les produits de synthèse de nos traitements,

nous utilisons des produits naturels, cuivre et soufre,

mieux connus, plus efficaces et mieux acceptés par l'environnement.

Un des objectifs est de stimuler les défenses naturelles de la plante contre le mildiou et l'oidium.

Pour rappel, depuis la création de Vitival et les débuts de production intégrée en 1979,

nous avons contribué à supprimer l'usage des acaricides

et des insecticides sur l'ensemble du vignoble valaisan.

 

Adresse

  • Rue du Bourg 41
    CH - 1913 Saillon

Contact

Ouverture

Vendredi de 16h à 18h 
Samedi de 10h à 16h
En semaine sur rendez-vous

Newsletter